Incitation à la haine sur les réseaux sociaux qui est le responsable?

Durant la dernière vague de violence palestinienne contre Israël les réseaux sociaux ont servi à diffuser des messages de haines, les palestiniens se sont encouragés à mener des attaques terroristes contre des israéliens. Facebook, Twitter et Whatsapp ont servi les terroristes, ces réseaux sociaux sont devenus le nouveau moyen de propagande qui encouragent à commettre des attaques terroristes contre des civils israéliens.

Depuis le 13 septembre 2015 il y a eu 29 israéliens tués dans des attaques terroristes menées par des jeunes palestiniens lobotomisés.

Qui est responsable de ce qui est publié sur le web? Facebook a pris la décision de ne rien censurer, Twitter est prêt à mettre la vie des israéliens en danger. L’utilisation massive faite par la jeunesse palestinienne influencée par le Hamas sur les réseaux sociaux menace la vie de centaines d’israéliens.

Facebook et Twitter doivent prendre leurs responsabilités et empêcher la diffusion d’une telle haine sur les réseaux sociaux. Rien est contrôlé mais tout est écrit, les terroristes qui ont mené ces attaques et tué des israéliens étaient tous influencés par les messages qui circulent sur le web.

L’organisation israélienne « Shorat à Din » vient de lancer une campagne demandant à Mark Zukenberg de prendre ses responsabilités et de contrôler ce qui est diffusé sur sa plate-forme. Si on ne peut pas contrôler ce qui est dit dans les mosquées palestiniennes nous devons pouvoir empêcher la diffusion de cette haine qui peut tuer.

Il y a 29 familles israéliennes qui attendent que Facebook arrête ce massacre en espérant qu’elles resteront 29 et pas plus.

Voici le clip de la campagne:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *